Pourquoi les silicones sont-ils mauvais ?

Avoir de beaux cheveux soyeux, doux et forts, c’est notre rêve à tous. Pour obtenir ces résultats, nous sommes de plus en plus de gens à vouloir opter pour des shampoing sans sulfate, sans paraben et sans silicone. 
Nous sommes de plus en plus attentifs sur les ingrédeints de fabrication. Les silicones sont une vaste famille de composants synthétiques, très présents dans la cosmétique capillaire : shampooings, masques, laques, gels, sérums, mais aussi crèmes et maquillages pour le visage. En effet, l’apport de silicones dans ces produits permet de créer une fine couche brillante à la surface du corps ou des cheveux, et obtenir un rendu brillant et soyeux.
Mais alors, en quoi c’est mauvais ?
Non biodégradables à 100%, les silicones finissent pas s’accumuler à la surface des cheveux et du cuir chevelu et les étouffer, voire même s’infiltrer dans le corps. Or certains silicones ne sont pas tout à fait inoffensifs et d’autres peuvent être perturbateurs endocriniens, toxiques, cancérigènes, mutagènes…
Comment reconnaître les silicones ?
Les plus courants sont le cyclopentasiloxane (D5), le cyclotetrasiloxane (D4), le dimethicone ou le cycloxane. De manière générale, ils s’agit des ingrédients se terminant par « –one », « –oxane », « –onol ». L’idéal est de vous équiper d’applications telles que Yuka ou Inci Beauty qui vous permettront, d’un simple scan de produit, de savoir s’il contient ou non ces méchants silicones 🙁
Retrouvez la gamme de produits capillaires sans silicones de Rodolphe & Co. :
www.officinecosmetiques.ca et dans les salons de coiffure partenaires partout au Québec
Bon week-end les beautés !

Écrit par
More from Sylvie Boulet
La méthode No poo, pour qui et pourquoi
Tout au cours du mois de janvier, j’ai relevé un défi capillaire :...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.